Tarifs et financement

Financer ses études d’ingénieurs


Financement des études en école d’ingénieurs et frais de scolarité des programmes ESILV




Droits d’inscriptions 2017-2018


Prépa intégrée : 7 600 euros par an
Cycle ingénieur : 7 600 euros par an
Double diplôme ingénieur manager : 1 750 euros par an en sus
Restart Postbac: 5500 euros par an
MSc Investment Banking and Risk Management : 15 000 euros par an
Mastère spécialisé : 12 000 euros par an
Double Diplôme Corporate Finance : 2500 par an


Acompte à l’inscription

Le versement d’un acompte d’inscription d’un montant de 1000 euros est obligatoire pour valider votre admission en programme Grande École et de 30% du montant des frais d’inscription pour les programmes Bac+5/6.

Versement du solde

Le solde est ensuite versé en une seule fois (par chèque) ou bien par 7 prélèvements mensuels (solde réglé fin avril au plus tard). Pour les programmes Bac+5 et plus, en MSc et Mastère spécialisé, nous prévoyons 3 prélèvements sans frais.

Réduction Boursiers d’État

Les étudiants titulaires d’une bourse d’État peuvent bénéficier d’une réduction allant de 5% à 12,5% suivant leur échelon (après étude de leur dossier par la Commission des aides sociales).





Financer ses études d’ingénieur

Avec une bourse


Les bourses internes Groupe Léonard de Vinci

L’attribution des bourses est effectuée selon des critères sociaux et/ou géographiques, réservée aux boursiers du CROUS et calculée en fonction de l’échelon de bourse. Tout élève inscrit à l’ESILV peut en faire la demande. Elle est cumulable avec les autres bourses et aides financières.

Échelon 1-2  : 5% (92), 0% (hors 92) // Échelons 3-4 : 10% (92), 5% (hors 92) // Échelons 5-6-7 : 15% (92), 10% (hors 92).

Si une famille a plusieurs enfants dans les écoles du Groupe Léonard de Vinci, elle peut bénéficier d’une réduction de -10% sur le tarif brut initial par enfant

Bourse de l’enseignement supérieur (CROUS)

La plus connue de toutes les aides. Son attribution et son montant varient en fonction des revenus du foyer fiscal, du nombre d’enfants à charge, de l’éloignement du lieu d’études. La demande est à effectuer entre le 15 janvier et le 30 avril de l’année scolaire qui précède l’année à financer, en déposant un dossier social étudiant sur le site du Crous de l’Académie. Pour les retardataires, il est possible de déposer un « dossier tardif » de demande de bourses à la rentrée. Etape incontournable dans la quête de renseignements, le site web du Centre national des œuvres universitaires et scolaires (CNOUS) présente l’intégralité des bourses : au mérite, sur critères sociaux, dispositif sésame…

www.cnous.fr

Aides au logement étudiant (CAF)

Attribuées par la Caisse d’Allocations Familiales en fonction des ressources, les aides au logement (APL et ALS) sont cumulables avec les bourses de l’enseignement supérieur. Tout étudiant peut y avoir droit. Néanmoins, ces allocations ne sont pas cumulables avec les autres prestations familiales pour les enfants de moins de 20 ans. L’étudiant qui choisit de bénéficier des aides au logement n’est plus considéré comme étant à la charge de ses parents pour l’ouverture des droits aux prestations familiales. Plus d’infos sur le site de la CAF : www.caf.fr. Par ailleurs, tous les jeunes de moins de 30 ans en formation professionnelle (sous contrat de professionnalisation ou d’apprentissage) dans une entreprise du secteur privé non agricole dont les revenus sont inférieurs ou égaux au SMIC et bénéficiant de l’APL, peuvent bénéficier de l’aide MOBILI-JEUNE. Le montant de cette subvention est de 10 à 100€ prenant en charge tout ou partie de l’échéance de loyer déduction de l’APL. (http://www.actionlogement.fr/annuaire-cil)





Les prêts bancaires étudiants

Financement en école d’ingénieurs


Les prêts bancaires pour les étudiants

Toutes les banques proposent ce type de prêt, les remboursements s’effectuant souvent un an après la fin des études. Le Groupe Léonard de Vinci a mis en place des partenariats avec plusieurs banques qui accordent aux élèves inscrits à l’EMLV, l’ESILV ou l’IIM des conditions et taux préférentiels (1%). Le LCL et la Société Générale sont les 2 principales banques partenaires du Groupe Léonard de Vinci.

Le prêt d’honneur

Les étudiants de nationalité française qui ne peuvent – au vu de leur situation – obtenir une bourse sur critères sociaux, peuvent solliciter un prêt d’honneur. C’est un prêt sans intérêts remboursable au plus tard dix ans après l’obtention du grade ou titre postulé (montant annuel moyen : 1 500 €).  Ce prêt est accordé pour des études suivies dans un établissement d’enseignement supérieur dépendant du Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche. A noter : Les boursiers sur critères sociaux bénéficiant de l’échelon 0 peuvent effectuer une demande de prêt d’honneur. La demande doit être faite à partir du 1er septembre auprès du CROUS.

Le prêt étudiant

Lancé en 2008, ce prêt fonctionne comme un prêt bancaire classique mais il est sans caution ni conditions de ressources car il est garanti par l’État. Certaines banques peuvent accorder un prêt d’un montant maximum de 15 000 € à tous les étudiants de moins de 28 ans, français ou ressortissant de l’Union européenne ou de l’Espace économique européen, sans conditions de ressources, sans caution parentale ou d’un tiers.  Les taux d’intérêt et modalités de prêt sont variables selon les organismes bancaires. Pour trouver le financement le plus avantageux, n’hésitez pas à visiter le site « Finance tes études », un service gratuit de recherche de prêt étudiant et de mise en relation avec les banques. Plus d’infos ici : http://www.financetesetudes.com/





Jobs d’appoint, stages et apprentissage

Financer son école d’ingénieur


Les missions de la junior entreprise De Vinci Junior

De Vinci Junior est née de la fusion de l’association De Vinci Engineering (ESILV), spécialisée dans l’ingénierie de l’Information, financière et la mécanique des Systèmes et de l’association EMLV Consulting, spécialisée dans la finance, l’audit, la création d’entreprise, la communication et le marketing.

La junior entreprise fonctionne comme une société de services et propose des missions ponctuelles rémunérées. Elle propose de réaliser des missions en mettant à profit les compétences des élèves des trois écoles.

Les stages obligatoires

La rémunération minimum d’un stagiaire en 2016 est de 554,40 euros par mois. La moyenne de la rémunération des élèves-ingénieurs de l’ESILV lors des stages de 4e et de 5e année et de 1100 euros par mois.

Ces stages obligatoires peuvent également faire l’objet d’un CDD afin que les élèves puissent percevoir le SMIC : 1.466,62 euros brut au 1er janvier 2016.

Ingénieur en apprentissage

La filière apprentissage présente l’avantage de ne pas avoir à payer de frais de scolarité car ils sont pris en charge par l’entreprise d’accueil. De plus, les apprentis sont rémunérés en fonction de leur âge et de leur niveau d’études, entre 41% et 78% du SMIC.

Plus d’informations sur le cursus en apprentissage





Aides des collectivités locales et de l’Etat

Financement des études d’ingénieur


Mairies, conseils généraux ou régionaux

Les régions, les départements ou les villes apportent souvent des aides financières aux étudiants issus de leur territoire. Les formes des aides (bourses, prêts d’honneur, aides d’urgence…) et les modalités d’attribution sont très variables (sur critères sociaux, en fonction de la filière de formation, du niveau, du projet d’études ou de la destination pour un stage à l’étranger…). Les aides des départements & régions vont particulièrement à ceux qui poursuivent des études ou effectuent des stages à l’étranger. La région Ile-de-France peut cofinancer la carte imagine-R pour les transports, par exemple.

Le Fonds d’insertion des jeunes (FIJ)

Pour les jeunes âgés de 16 à 25 ans et domiciliés dans le département des Hauts-de-Seine, il existe le dispositif FIJ qui dépend de la compétence du Conseil Général. Il permet de financer notamment des projets individuels pour des jeunes en difficultés sociales, familiales, d’insertion scolaire ou professionnelle. Pour en bénéficier, il faut constituer un dossier de demande qui sera examiné lors de la commission locale d’insertion des jeunes. C’est lors de cette commission que se décide l’attribution de l’aide et de son montant.

Aides de l’Etat

L’aide au mérite est un complément de bourse pour les étudiants bénéficiaires d’une bourse sur critères sociaux. Son montant : 900 € sur 9 mois (100 € par mois). Le DISPOSITIF SESAME permet a tous les étudiants non boursiers sur critères sociaux, mais dont le revenu fiscal de référence n’est pas soumis à l’impôt sur le revenu, de bénéficier d’aides au mérite et à la mobilité. Contactez votre CROUS pour savoir si vous pouvez en bénéficier. L’aide d’urgence a pour objectif d’apporter une aide financière rapide et personnalisée aux étudiants devant faire face à des situations de précarité des étudiants comme la rupture familiale, la situation d’indépendance avérée.





Les aides des fondations

Financement des études en école d’ingénieur

La Fondation de France accueille et gère des fondations individualisées partout dans le monde. Cet organisme attribue, entre autres, des subventions, prix et bourses aux personnes dans le besoin. Il existe notamment des bourses pour les étudiants dans l’enseignement supérieur (88 recensés en 2015).

Bourse Déclics Jeunes

Cette bourse est destinée aux jeunes de 18 à 30 ans ayant un projet personnel dans des domaines variés (sciences, techniques, humanitaire, etc.). Les bourses sont attribuées sur concours avec un jury de professionnels indépendants, ouvert du 1er septembre au 15 novembre de l’année en cours. Le montant est de 7 600€.

Plus d’infos

Fondation ELIOR

Les étudiants dont les parents travaillent dans la restauration (Elior ou une autre entreprise) et ont des faibles revenus, la Fondation ELIOR peut aider les jeunes à financer des frais de scolarité, d’hébergement ou de fournitures. L’étudiant doit suivre des études en Europe et doit être au minimum en 2ème année d’études supérieures. Le comité se réunit une fois par an pour sélectionner les candidats.

Plus d’infos sur le site Elior

Fondation EURIS

Les élèves de Terminale en France métropolitaine et d’Outre Mer dans des lycées classés en Education Prioritaire ayant obtenu la mention Très Bien au baccalauréat peuvent candidater pour obtenir une bourse de 8 000€ par an. Les dossiers de candidature doivent être envoyés avant le 20 mai de chaque année.

Plus d’infos sur le site

Fondation Georges Besse

A partir de décembre, les élèves de l’ESILV rencontrant de sérieuses difficultés financières et avec un très bon niveau, peuvent candidater pour bénéficier d’une bourse de la Fondation Georges Besse.

Plus d’infos sur le site






Les bourses de mobilité

Financement des études à l’international


AMIE (Aide à la mobilité internationale des étudiants)

Le dispositif des bourses de mobilité de la région Ile de France permet aux étudiants dont les ressources ne dépassent pas 19 110€, de financer une formation (ou stage) à l’étranger dans le cadre de leurs études. Le séjour doit être d’une durée minimale de un mois (30 jours) et maximale de dix mois consécutifs. Cette bourse est d’un montant compris entre 250 et 450€/mois et s’ajoute à la bourse d’enseignement supérieur sur critères sociaux. La bourse AMIE est cumulable avec d’autres aides institutionnelles (sous réserve que l’autre organisme autorise ce cumul).

Erasmus +

Le programme Erasmus + est géré par la Commission Européenne afin d’encourager la coopération interuniversitaire et la mobilité entre établissements européens. Cette bourse permet de financer une partie du séjour. Le montant varie en fonction de votre pays de destination. Pour l’Autriche, Danemark, Finlande, Irlande, Italie, Liechtenstein, Norvège, Royaume-Uni et Suède, la bourse d’études est comprise entre 200 et 300€. La bourse de stage est comprise entre 350 et 450€. Pour tous les autres pays de l’EEE, la Turquie et la Macédoine, la bourse d’études est entre 150 et 250€. Tandis que la bourse de stage est entre 300 et 400€. Ce programme vise les étudiants qui étudient à l’étranger entre 3 mois et 1 an et ceux qui font un stage entre 2 à 12 mois. Pour les étudiants des DOM-TOM, le programme octroie 600€ de complément.

Bourse Entente Cordiale

Ce programme de financement est destiné aux étudiants français souhaitant faire un « Masters » sur une période de 12 mois au Royaume-Uni. Les bourses sont gérées par le Bristish Concil France et l’Ambassade de Grand-Bretagne et sont financées par le secteur privé. Le montant maximum est de £10,000. Pour en bénéficier, l’étudiant doit avoir un très bon niveau d’anglais (certaines universités demandent un score minimum de 6,5 au test IELTS) et un excellent niveau académique. Les étudiants en échange ERASMUS ne peuvent pas en bénéficier.





Financement des études supérieures

Autres sources de financement


Fondation Jean-Luc Lagardère

Les bourses de cette fondation sont destinées aux jeunes de moins de 30 ans. Les candidats doivent présenter un projet original et innovant parmi 10 catégories dont « Créateur Numérique ». L’aide financière pour développer ce projet est de 10 000 à 50 000€. Par exemple, la Bourse « Créateur Numérique » est de 25 000€. Le projet doit être un site Web, une œuvre numérique ou un contenu numérique adapté aux nouveaux supports de diffusion mobile, à vocation internationale.

Plus d’infos

Bourses Giveka

En raison d’un accident ou d’une maladie, l’étudiant qui rencontre des difficultés financières pour ses études supérieures peut bénéficier de cette bourse. Cette dernière peut être utilisée pour financer les frais médicaux ou autre dépenses de santé.

Plus d’infos

Fondation d’entreprise Francis Bouygues

Pour devenir boursier de la Fondation, il faut que l’étudiant soit titulaire d’un baccalauréat général ou technologique avec une mention Très bien ou Bien. Les revenus de la famille ne doivent pas dépasser 20 000€/an. Le montant de l’aide financière varie entre 1 500 et 10 000€ par an. Cette aide se poursuit jusqu’au premier diplôme de l’enseignement supérieur.

Plus d’infos

Fondation de la vocation – Marcel Bleustein-Blanchet

Les jeunes entre 18 et 30 ans qui rencontrent de graves difficultés pour continuer leur formation peuvent candidater entre le 1er janvier et le 31 mai de chaque année pour bénéficier d’une aide financière de 8 000€.

Plus d’infos


Vos contacts admissions


Stephanie Leclerc

Directrice admissions et concours

01 41 16 71 22
Stéphanie Leclerc Linkedin Stéphanie Leclerc e-mail

Mathilde Duquesne

Chargée de recrutement

01 41 16 70 96
Mathilde Duquesne e-mail

Nafhate Ibrahima

Chargée de promotion et concours ESILV

01 41 16 70 98
Nafhate Ibrahima twitter Nafhate Ibrahima Linkedin Nafhate Ibrahima e-mail

Valérie Castellani

Admissions ESILV

01 41 16 71 03
Valérie Castellani e-mail



Brochure
Candidature

En savoir plus ?

Demandez-nous une documentation !

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont à remplir obligatoirement et correctement.

Aussi intéressé(e) par :